Guérir les maladies rares, orphelines

Les maladies orphelines sont celles qui ont été identifiées et caractérisées, mais qui n'ont pas de traitement efficace comme la maladie d'Alzheimer.

Comme déjà indiqué, les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Sclérose...) se révèlent par la présence d'une poche de parasites sur le cerveau et la moelle épinière. Les parasites se nourrissent des énergies de ces cellules, créant à la longue une dégradation de celles-ci. Ils s'installent et se nourrissent des énergies du cerveau globalement. Ils n'attaquent pas un endroit plus particulièrement qu'un autre. Il va donc y avoir des réactions physiques différentes pour chaque type de dégradation. Ces réactions peuvent être interprétées comme étant des maladies différentes. C'est pour cela que scientifiquement il est distingué plusieurs types de maladies de Parkinson, selon les effets observés. 

Il en est de même des maladies "rares", tout dépend du parasite et de ce qu'il dégrade. Il peut y avoir des milliers de maladies rares nouvelles tous les ans, dans la mesure où les mêmes parasites peuvent se nourrir de telle ou telle partie du corps physique, et donc donner lieu à toute sorte de noms nouveaux pour caractériser chaque type de dégradation (même fait par le même parasite éthérique).

Toutes les maladies ne sont pas dues directement aux parasites. Certaines sont dues aux mémoires ADN (prédisposition des 7 générations précédentes). D'autres sont dues à des déformations ou des erreurs physiologiques de l'ADN de naissance (mucoviscidose...). En Curothérapie, il est possible de percevoir énergétiquement l'origine de chaque maladie (y compris s'il s'agit d'une altération de l'ADN) et de rectifier ce problème en agissant énergétiquement sur la matière.

 

Pour les Curothérapeutes il n'existe aucune maladie classée orpheline ou rare qui ne puisse pas être identifiée et réharmonisée, pour favoriser sa guérison.

© 2020 - Curothérapie 22